Vers de Nouvelles Aventures : rebâtissons un modèle de production coopérative et ouverte

La vie de la communauté Vie coopérative

C’est par un courrier pour le moins laconique (et lacunaire !) que le directeur de Pôle Emploi Services portait en septembre dernier un coup qui allait mettre à l’arrêt une expérience inédite et longue de près de 10 années dans le spectacle vivant en France : la coopération de plusieurs milliers d’artistes et technicien·nes sur tout le territoire à travers plusieurs milliers de prestations et d’activités artistiques produites au sein de deux structures juridiques mutualisées – la coopérative La Nouvelle Aventure concernant le spectacle vivant et la coopérative SmartFr Audiovisuel concernant l’audiovisuel.

En actant unilatéralement la radiation du compte employeur de La Nouvelle Aventure et de SmartFr Audiovisuel, et en provoquant ainsi l’arrêt de la production artistique et culturelle de Smart en France, cette décision a déclenché de nombreuses réactions qui ont ouvert plusieurs fronts de lutte et initiatives, complémentaires les uns aux autres.

  • Le premier est d’ordre juridique. Il s’agit de contester la décision de Pôle Emploi et de faire, encore une fois, reconnaître pleinement devant les tribunaux ces deux structures dans leur rôle de productrices et d’employeuses.
  • Le second est de l’ordre de la mobilisation politique. Il importe de faire entendre la voix des sociétaires qui se trouvent précarisés et dont l’activité professionnelle est mise en péril par l’arbitraire de cette décision. Il s’agit de donner un écho à cette lutte, dans ce contexte de crise globale du secteur et de nourrir le débat sur l’organisation du travail dans le spectacle vivant et l’audiovisuel, avec toutes les parties prenantes (syndicats, institutions, élu·es, etc.). Cette mobilisation continue grâce au collectif « Touche pas à ma coop » et vous pouvez vous informer et y participer par ici : https://www.facebook.com/touchepasamacoop
  • Le troisième enfin vise à ouvrir la voie à de nouvelles formes de coopérations. Mis au pied du mur par cette décision, de nombreux sociétaires artistes et techniciens sont à la recherche de nouveaux moyens de production, que ce soit par l’intégration de leurs activités à une structure déjà existante ou par la constitution de nouvelles structures associatives par exemple. Mais l’aventure coopérative ne s’efface pas d’un simple courrier administratif, et l’envie de « reconstruire ensemble des solutions » est présente chez nombre d’entre eux.

C’est ainsi qu’un groupe d’une trentaine de sociétaires s’est constitué pour s’emparer de cette question, et s’est réuni par visioconférence à trois reprises pour échanger sur les situations individuelles, les perspectives, l’expérience de chacun·e de la production mutualisée au sein de La Nouvelle Aventure et de SmartFr Audiovisuel, et tenter d’esquisser les contours des nouvelles formes que pourraient prendre la mutualisation des moyens de production de spectacles et d’activités artistiques dans ce contexte nouveau.

Ce qu’il en est ressorti dans les grandes lignes : que pour la majorité, la continuité des activités n’est pas soluble dans les solutions présentées par Pôle Emploi (GUSO, recherche de nouveaux producteurs ou constitution d’associations). Que si notre modèle de coopérative centralisée et généraliste a été attaqué, l’idée d’un réseau coopératif à mailles plus resserrées autour de lignes artistiques communes et/ou de régions de diffusion pourrait être une piste à explorer. Mais que les valeurs inclusives, et la mutualisation à grande échelle qui permet une plus grande sécurité financière pour tous est aussi à considérer. Cela a également été l’occasion de dresser collectivement un bilan critique de l’expérience de l’entreprise partagée, et de constater que certains positionnements seront à clarifier (sur la question du portage salarial, la mutualisation de moyens de diffusion…)

La dernière réunion a été l’occasion de se donner l’objectif de proposer à la prochaine Assemblée générale ordinaire de mi-2021 des pistes et des recommandations pour rebâtir un modèle de coopération dans la production de spectacle vivant.

Faire un pas de côté pour observer ses pratiques, confronter à plusieurs les expériences individuelles de l’entreprise partagée afin de faire remonter des recommandations aux instances de gouvernance, c’est une démarche qu’on a l’habitude de pratiquer chez Smart à travers les groupes de travail Smart In Progress. (voir l’article de présentation : https://kronik.smart.coop/comment-participer-a-levolution-de-smart-smart-in-progress-un-processus-de-participation-unique-et-original/).

Les sujets qui ont occupé les débats jusqu’à présent sont transverses aux thématiques Smart In Progress de cette année : dresser un horizon post-crise, réfléchir au modèle économique et à l’accompagnement proposé au sein d’une entreprise partagée par des sociétaires aux activités variées.

C’est pourquoi nous proposons à toutes celles et ceux qui le souhaitent, de poursuivre ces réflexions et ce travail de co-construction à travers la participation à un groupe Smart In Progress : « Vers de nouvelles aventures coopératives dans le spectacle vivant ».

Quatre rencontres seront animées afin d’aborder cette question de la reconstruction d’un modèle coopératif dans le spectacle vivant:

Jeudi 25 février de 18h à 20h

Jeudi 04 mars de 18h à 20h

Jeudi 11 mars de 18h à 20h

Jeudi 18 mars de 18h à 20h

Les modalités de ces rencontres seront définies ultérieurement, en attendant vous pouvez vous inscrire à la liste de diffusion e-mail du groupe « VDNA : Vers De Nouvelles Aventures » via le lien suivant : https://framalistes.org/sympa/subscribe/vdna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *