Smart in Progress – Le point sur la thématique « Mutualiste, redistributif, solidaire : un modèle économique viable ? »

Témoignages

L’indépendance financière de Smart est cruciale : c’est elle qui permet son autonomie et par extension l’autonomie solidaire de chacun·e de ses membres. Ce modèle mutualiste suppose d’atteindre une taille critique afin de supporter les risques.  

Actuellement, la structure française seule n’est pas à l’équilibre, ce n’est qu’au travers du soutien du groupe Smart que son fonctionnement est possible ; même si les résultats s’améliorent d’année en année. Réfléchir au modèle financier de Smart, c’est assurer un modèle accessible à toutes et tous et une solidarité entre chacun·e 

Les principes de redistribution et de solidarité existent grâce aux fonds propres de Smart via un pourcentage unique égal pour toutes et tous quel que soit le profil économique. Cela doit permettre de continuer à faciliter l’émergence d’activités économiques et à trouver des solutions pour répondre aux enjeux d’activités plus évoluées, pour rester et consolider les projets.  

Cette thématique complexe a été portée par un groupe de travail de Lille, siège français de Smart et de Grands Ensemble, coopérative proposant des contrats longs (CDI). Le groupe de travail a été animé par William Tournier, soutenu par Alisson Varenne. 

 Le groupe de travail n’a pu se rencontrer que deux fois avant le début du confinement. Un temps bien trop court pour s’approprier un sujet si complexe.  

Quelques pistes de réflexions ont cependant été avancées comme la nécessité de se pencher sur l’équilibre entre activités pérennes générant plus de chiffre d’affaire et activités en démarrage, de réfléchir à la pérennisation d’un modèle solidaire qui semble surtout soutenir les entrepreneur·es qui débutent avec leurs activités et surtout la nécessité d’avoir à disposition des chiffres clairs et parlant pour s’approprier le modèle économique de sa propre coopérative.  

Si une recommandation peut sortir de leurs travaux, c’est bien la nécessité de continuer la discussion et de prolonger le processus Smart in Progress sur cette thématique du modèle économique. 

 

Cette prolongation va permettre : 

  • de prendre un temps plus conséquent d’appropriation autour de la thématique par les participantes à la réflexion avec un travail à réaliser sur une vulgarisation du modèle économique actuel de Smart à destination de ces membres. Travail à articuler avec ce qui est en cours sur la transparence et l’accessibilité des données financières de la structure et des activités qu’elle abrite. 
  • de regarder les effets qu’une crise comme celle que nous connaissons avec le coronavirus peut avoir sur la dimension économique de notre modèle : résilience, fonds propres, fond de garantie, mesures spécifiques, chômage partiel… 
  • de permettre une réflexion bi-nationale qui regroupe des sociétaires de l’ensemble du groupe franco-belge. 

  

Nous vous donnons donc rendez-vous dans les mois à venir pour discuter ensemble de cette thématique complexe mais passionnante. 

La visio-conférence prévue initialement a dès lors été supprimée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *