Etikbnb : de la solidarité à la coopération !

Témoignages

Au milieu de centaines d’initiatives de solidarité nées de la crise de la Covid-19, il en est une qui doit davantage retenir notre attention, tant elle s’inscrit dans une durée longue, dans la fabrique d’un « monde d’après » que l’on souhaite différent du « monde d’avant ».

Cette initiative s’appelle Etikbnb et est née mi-mars. Elle vise à mettre à la disposition de toustes, mais en premier lieu des personnels soignants et aidants mobilisés auprès de leurs patients, une plateforme numérique leur permettant de disposer d’un hébergement à proximité de leur lieu d’intervention. L’idée est née en Italie du nord où la nécessité d’une telle plateforme est rapidement devenue impérative. Certaines soignantes en services d’urgence, certains aidants en EHPAD, ont rapidement compris qu’ils-elles ne pouvaient plus rentrer chez elles le soir et prendre le risque d’un échange de contamination avec leurs familles. Pour répondre à cet enjeu de logement, il fallait disposer d’une application informatique nouvelle : c’est la coopérative française de fabrication de voyages Les Oiseaux de passage qui a saisi la balle au bond et a lancé les travaux. Aujourd’hui, Etikbnb, dans sa première version, est en ligne et fonctionne depuis quelques jours (https://etikbnb.org).

La belle histoire pourrait se limiter à cette initiative ponctuelle, mais elle recèle une dimension politique encore plus ambitieuse et féconde. Car la mise en œuvre de la solution Etikbnb a suscité une forte mobilisation contributive dans les réseaux coopératifs du monde du numérique. En quelques heures, c’est une cinquantaine de professionnel.les de différents métiers qui se sont mis à la disposition de ce projet. Ils et elles sont issues pour beaucoup de la coopérative Happy Dev ou contribuent au réseau Plateformes en communs ou sont associé.es de FairBnB, coopérative italienne de réservation d’hébergements. Certain.es sont évidemment, par ailleurs, sociétaires de Smart, de Coopaname, de la Maison de l’initiative, ou d’autres coopératives de travail associé. Ensemble, ils ont choisi d’inscrire la fabrication d’Etikbnb dans le cadre plus large du développement d’un système d’applications coopératives interconnectées.

L’organisation qui s’est mise en place a posé en à peine deux semaines les fondations d’une puissante infrastructure de développement, à « l’état de l’art » technologique, prête à accueillir tout nouveau projet de plateforme coopérative et à le réaliser dans une logique d’interopérabilité. Distribution alimentaire, financement citoyen, co-voiturage, recherche collaborative, réseau social, assurance mutuelle : les sujets sont innombrables où un modèle coopératif de plateformes, non prédatrices des données personnelles et gouvernées démocratiquement par leurs usagèr.es, pourrait damer le pion aux géants du web. A une seule condition toutefois : que chaque plateforme, si elle reste maîtresse de la gestion des données dont elle a besoin, puisse interconnecter sa communauté d’usagèr.es à celles d’autres plateformes coopératives, et qu’ensemble, ces solutions puissent peser. C’est ce défi que tente de relever l’équipe d’Etikbnb, en structurant une organisation du travail originale, apte à ancrer l’intercoopération et l’interopérabilité au cœur de chaque nouveau projet coopératif, et en espérant qu’Etikbnb ne soit que le premier d’une longue liste. Le tout, évidemment, en respectant les principes d’ouverture du logiciel libre.

Face aux plateformes numériques prédatrices, aptes à réunir des masses exorbitantes de capitaux pour assécher toute forme de concurrence, les plateformes coopératives ne peuvent qu’opposer leur capacité à… coopérer ! Opposer une pratique démocratique à ce qui sape nos démocraties. Encore faut-il pouvoir passer des intentions aux actes, et force est de constater que cela n’est souvent pas simple. Les contributrices et contributeurs d’Etikbnb, confinées dans leurs appartements, sont peut-être en train de trouver la bonne méthode pour y parvenir. Bravo à elles, bravo à eux !

PS : Si vous souhaitez rejoindre la communauté des « artisan.es de plateformes coopératives » qui est en train de naître autour de ce projet, n’hésitez pas à laisser vos coordonnées ici, en commentaire !

1 réponse sur « Etikbnb : de la solidarité à la coopération ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *