Une pétition à signer pour les travailleurs de la Culture

Un oeil sur le monde

Nous relayons bien volontiers la pétition Manifeste pour soutenir les travailleurs et travailleuses de la culture et nous saluons celles-ceux qui en ont pris l’initiative. Rendez-vous sur le lien, Smart s’y joint bien volontiers.

5 mesures y sont défendues, pour lesquelles les signataires en appellent au Pouvoirs publics :

Pour soutenir le secteur culturel en Belgique, nous défendons la mise en place par les pouvoirs publics de 5 mesures d’urgence :

1. La création d’un système en ligne, unique et centralisé, pour que les artistes, technicien.nes et associations du secteur culturel puissent enregistrer leurs pertes financières ;

2. Immuniser le statut d’artiste, c’est-à-dire prendre en compte les prestations annulées pour le renouvellement et l’octroi du statut d’artiste et, de manière plus large, empêcher toutes les sanctions de l’ONEM pour les demandeurs et demandeuses d’emploi durant la crise sanitaire ;

3. Élargir le chômage temporaire pour force majeure à tous les travailleurs et travailleuses sans exception également, en prenant en compte les spécificités liés au secteur (intermittence, contrats très courts et signés tardivement), afin que personne ne soit laissé sur le carreau ;

4. Mettre en place un fonds de solidarité exceptionnel pour couvrir les pertes de tous les travailleurs et travailleuses de la culture à hauteur de 100 % de leurs revenus qu’ils soient employé .es, artistes ou freelances. Nous proposons un revenu minimum supérieur au seuil de pauvreté et un plafond équivalent au salaire moyen ;

5. Créer une cellule d’accompagnement, de conseil et de soutien administratif et juridique pour les travailleurs et travailleuses ainsi que les petites structures du secteur culture

Soyez nombeux-ses à manifester votre soutien à ces mesures.

3 réponses sur « Une pétition à signer pour les travailleurs de la Culture »

Les artistes font vivre les villes, contribuent à l’économie, au tourisme, animent des quartiers, des restos, des bistrots, des radios, des théâtres, des cinémas.
Ne les laissez pas sombrer dans davantage de précarité que celle qu’ils vivaient au quotidien, avant le Covid 19.

Les artistes font vivre les villes, contribuent à l’économie, au tourisme, animent des quartiers, des restos, des bistrots, des radios, des théâtres, des cinémas.
Ne les laissez pas sombrer dans davantage de précarité que celle qu’ils vivaient au quotidien, avant le Covid 19.

Je suis pour le travaille des artistes le mondeo a besoin deviation et ce diverter pour leurs bien être et leur moral et plus pendants ce confinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *