Une plateforme d’entraide pour les Smartien.nes

L'actu Témoignages

En ces temps compliqués pour toutes et tous, nous avons le plaisir de vous annoncer la mise en ligne d’une plateforme pour faciliter les solidarités au sein de la communauté Smart. Vous pouvez la trouver ici : https://smart.pwiic.com/fr

Pwiic et Smart ont noué un partenariat pour offrir à tous les membres de la communauté Smart (et au-delà !) une plateforme d’échange de coups de main, de fournitures, de services, de solidarités. Depuis trois ans, Pwiic propose déjà ce service, sous forme coopérative, à ses 75.000 membres en Belgique et en France.

Vous êtes à la recherche de quelque chose ? Postez une annonce ! Vous avez quelque chose à proposer ? Postez une annonce ! Pwiic s’occupe d’établir les contacts où que vous soyez en Belgique ou en France, et quelle que soit la chose que vous cherchez ou offrez : un cours en ligne, une aide pour les courses, un conseil, un soutien, un objet, un livre, une garde d’enfant…

Pwiic a choisi le modèle coopératif afin de lutter contre les méga-plateformes de l’économie collaborative. Ses principales valeurs sont le respect des travailleurs de la plateforme, des données personnelles, la lutte contre la pollution numérique, la cohésion sociale et la coopération. Le partenariat avec Smart était naturel !

En tant que membre sociétaire de Smart, rendez-vous dès aujourd’hui dans la communauté Smart, sur https://smart.pwiic.com/fr. L’inscription est volontaire et n’est pas liée à votre statut dans Smart : il n’y a pas de lien entre les bases de données Smart et Pwiic. La communauté Smart dans Pwiic est ouverte : n’hésitez pas à y inviter vos amies et vos voisins si elles ont l’âme coopérative, et n’hésitez pas à échanger avec tous les autres membres de Pwiic, au-delà de la communauté Smart.

A très bientôt pour nos premiers échanges !

8 réponses sur « Une plateforme d’entraide pour les Smartien.nes »

Je suis de tout cœur avec vous et estime juste que vous receviez des aides en fonction.ction des contrats et engagements signés

Bonjour, si j’ai bien compris nous parlons toujours des gens qui travaillent avec les contrats et la facturation. Qu’en est des gens qui travailent en « activitė » sans facturation et déclarent leurs jours de travail au fur et au mesure d’arriver des clients . Etant une esthéticienne je reçois les clients chez moi . Les réservations peuvent se produire un jour avant ou le même jour . Depuis le 16 mars je ne reçois plus de clients et ça va durer puisque j’ai le contact assez proche avec les clients . Quel stratégie prend Smart pour les gens comme moi?

Bonjour Natalia. Que ce soit en Belgique comme en France, les dispositifs d’aide de l’Etat ont été pensés avant tout pour protéger les entreprises (via le chômage partiel) et les indépendants « installés » (commerçants, artisans, libéraux). Les travailleurs intermittents, toutes celles et ceux qui travaillent à la mission, à la pige, à l’extra, au contrat, ont été largement oubliés. Nous nous démenons auprès de la puissance publique pour faire valoir leurs droits à être protégé.es. En Allemagne, en Espagne, au Canada, des mesures ont été prises dans ce sens. Continuons à nous battre pour des formes de protections inconditionnelles. Et espérons que le déconfinement permette à des activités comme la vôtre de « rebondir » et rattraper en partie la perte de ces dernières semaines. Bon courage et prenez bien soin de vous.

Pareil pour moi, le plus souvent, Natalia. En l’absence de commandes pour le cinéma ou la télé, je diversifie en location de mon studio de compositeur. Le mois de mars a vu l’annulation de plusieurs jours de studios qui n’avaient été retenus qu’informellement. « On s’arrangera ». Il parait qu’il y a un fond d’aide ici, mais je ne l’ai pas encore découvert… Bon courage

NATHALIE BATAILLE

Bonjour,
Je suis entièrement d’accord avec Natalia, j’exerce la même profession et nous sommes fermés depuis le 16 mars, les rendez-vous clients se prennent au fur et à mesure, aujourd’hui aucune recette , des charges fixes qui continuent d’être prélevées (mon local appartient à une artisan coiffeuse dans le même cas que moi donc pas d’annulation de loyer et de charges mais des reports ;;;)
Pour le bilan d’activités (perte CA et charges) et le chômage partiel nous avons envoyé les demandes par le biais des questionnaires mais nous ne savons pas la suite…
Apparemment aucune aide de l’Etat puisque le même RC que la Coopérative..
Donnez nous des infos claires Aidez nous , nous sommes anxieux , beaucoup d’entre nous risquons d’ avoir une reprise d’activité très difficile voire nulle.
Nous savons que vous faites le maximum et nous vous en remercions mais l’inquiétude grandit.
Merci

Bonjour Nathalie,
dans quelle structure de Smart êtes-vous salariée et avec quel type de contrat ? Bon courage. Tenez bon et soyez prudente !
PS : pour les loyers, tout le monde est dans la même situation et aucun loueur n’a intérêt à perdre son locataire. Vous aurez sans doute, au final, des marges de négociation d’une annulation (et non d’un report) de vos loyers

Je sus déçu, c’est un service directement commercial (« gagnez des pièces, achetez-en, venez nous financer en étant coopérateur »…).
De plus il faut s’inscrire et fournir des données personnelles avant même d’avoir accès au service… Dommage !
L’entraide ne passe pas que par des « offres de service » ! Pas possible d’échanger entre membres, de vérifier des statuts ou autre, sans envoyer un message public et une « demande de service ».
Un simple forum, ouvert aux membres Smart (gage de confiance ?), aurait pu nous être plus utile…

Je suis déçu que vous soyez déçu 😉 ! Regardez bien : on peut très bien (aussi) donner, proposer ou recevoir un coup de main gratuit sur le site. Pwiic est une plateforme, elle doit gagner de l’argent pour payer les personnes qui la développent et l’entretiennent. Elle doit trouver des usagers qui veulent bien devenir sociétaires et lui apporter des fonds propres, sans quoi elle périclitera. Mais c’est une coopérative : cela signifie que personne n’empoche individuellement de plus-value et si la plateforme crée de la richesse (grâce à son service commercial), les sociétaires décident ensemble de ce à quoi ils l’utilisent. C’est un modèle que nous défendons totalement ! Ceci dit, la question des outils de collaboration entre membres de Smart reste ouverte : nous avons bien conscience que le partenariat avec Pwiic ne suffit pas. Nous y bossons actuellement et toutes les bonnes idées sont bienvenues ! bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *