BE – Risques psychosociaux au travail : la ligne d’écoute accessible aux membres de Smart

Services et outils

Vous vous sentez stressé·e ou épuisé·e par votre travail? Vous vivez des conflits dont vous n’arrivez pas à sortir ? Vous avez l’impression que votre travail a un impact négatif sur votre santé ? Le stress, le harcèlement, le burn-out, la violence, l’abus d’alcool ou de drogues peuvent être des manifestations de problèmes liés à l’organisation, au contenu ou à la qualité de vie au travail.

Vous n’êtes pas seul·e, en parler peut vous aider !

Qu’entend-t-on par risques psychosociaux ?

Il s’agit de toute charge de nature psychosociale (liée aux relations entre personnes, aux relations entre un individu et l’organisation, au stress, aux conflits) qui trouve son origine dans l’exécution du travail ou qui survient à l’occasion de l’exécution du travail, et qui a des conséquences dommageables sur la santé physique ou mentale de la personne.

Vous trouverez plus d’infos à ce sujet sur le site du CESI.

Qui contacter en cas de problème ?

En tant qu’employeuse, Smart souhaite prévenir l’apparition de ces risques et des dommages qui en résultent. Si vous vous sentez en difficulté au travail, vous pouvez contacter librement, et en toute confidentialité, un·e conseiller·e en prévention du CESI, l’organisme de prévention externe de Smart.

Le rôle de cette personne, qui est tenue par le secret professionnel, est d’écouter, d’informer et de donner des conseils pour vous aider à trouver des solutions.

Appelez le CESI au 02/761.17.74, la cellule psychosociale vous mettra en contact avec un·e conseiller·e en prévention aspects psychosociaux. Identifiez-vous en donnant le nom de votre employeur (Productions associées ou Formateurs associés).

3 réponses sur « BE – Risques psychosociaux au travail : la ligne d’écoute accessible aux membres de Smart »

bonjour, c’est une bonne chose en ces temps troublés …

aussi : avant d’en arriver à un stress nécessitant ce service, en regard de possibles soucis lié à Smart directement qui pourraient mener la vie dure à un·e sociétaire dans la gestion de son activité, quelle est la procédure de médiation interne pour gérer les conflits/difficultés ?

P.ex. si une mésentente/complication/incompréhension s’installe entre un·e sociétaire et son/sa gestionnaire de projet (pour quelque raison – qui p.ê. simplement « technique » sur le fonctionnement, la législation, la fiscalité, voir le projet de l’activité, mais aussi parfois « humaine » ) qui contacter pour rouvrir le dialogue et débloquer des situations ? (au delà du « team » qui a le même rôle… et n’est pas là pour encaisser les tensions .. les gestionnaires ont déjà assez à gérer … justement)

dans une entreprise classique de la taille de Smart il doit y avoir ce type de service de médiation et les délégations syndicales ont ce rôle d’interlocuteur également … à Smart je n’ai pas encore tout compris (et pas que moi 😉 )

merci 😉

Bonjour Olivier
Merci de nous avoir fait remonter votre préoccupation qui sera analysée très rapidement par nos collègues de la direction opérationnelle. Il nous importe en effet que des relations constructives et efficaces entre chacun et chacune de nos sociétaires et leur gestionnaire d’activités, également conseillers ou conseillères. Pour ce qui est de la représentation syndicale au sein de Smart, toutes les infos figurent sur le lien suivant : https://smartbe.be/fr/liste-des-candidats/

merci

Pour ce qui est de la représentation syndicale : j’ai bien connaissance de ceci, mais si je ne me trompe, ça ne concerne que les personnes en CDI (ou équivalent) et ne représente aucunement tout·es les sociétaires « précaires »/intermittent·es toujours considéré·es comme des chomeur·euses (pas spécialement heureu;se;s ) ( ni de droits de vote pour élire cette délégation pour les intermitent·es … )
et il n’y a pas d’adresse de contact pour contacter la délégation élue.

du travail en perspective donc au sein de la coop pour améliorer tout ça, au delà des lois et habitus du « travail salarié » traditionnel pour le faire évoluer vers plus de solidarité. (comité d’éthique ? smartinprogress?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.