Le centre de documentation vous présente… :

Un oeil sur le monde

Le centre de documentation vous présente… : Cette rubrique vous présente des acquisitions du  centre de documentation de Smart et Culture &Démocratie, situé dans nos bureaux à Bruxelles.

Les deux premières acquisitions de Smart pour le centre de documentation de 2022  (parues en 2021) ont tous deux pour sujet ‘les commons’ (les biens communs).

La 4ème de couverture du livre « Le retour des communs : La crise de l’idéologie propriétaire » donne une bonne explication de la notion de « commun » : (… ) les « communs » , qui consistent non en une négation des droits de propriété mais en des formes nouvelles de partage et de distribution des particularités de ce droit (sous la forme de droits d’accès, d’usage, de prélèvement …) entre différentes parties prenantes, connaissent aujourd’hui un formidable regain.

Les nouveaux communs qui tirent leur origine de formes très anciennes de droits « communaux » (garantissant l’accès à l’eau, aux pâturages, aux moulins à grains pour les communautés villageoises…), ouvrent ainsi des espaces neufs et permettent de repenser radicalement le droit de propriété tel qu’il était conçu et prévalait jusqu’ici.

Cette transformation est déjà à l’œuvre dans de nombreux domaines des logiciels libres aux licences creative commons permettant l’accès et le partage des créations artistiques ou scientifiques au plus grand nombre, des plateformes ouvertes permettant l’autopartage des biens les plus variés aux garderies auto-gérées… Les communs se présentent aujourd’hui comme autant de solutions à la crise de l’idéologie propriétaire et à l’exclusivisme qui lui sert de fondement. 

Voici une présentation de sept titres en français et deux en anglais.

Kronik en néerlandais propose cinq autres livres en néerlandais et une traduction du livre Peer-to-Peer.          

Les livres présentés ont été publiés entre 2013 et 2022.Il y a bien sûr des recoupements, mais chaque auteur traite le sujet sous un angle différent : politique, transitionnel, économique, historique …

 

Alfonso Giuliani, Carlo Vercellone, Francesco Brancaccio

Le commun comme mode de production (2021)

Cet ouvrage propose une thèse novatrice. Le commun n’est pas un simple tiers intrus entre public et privé, ni un pur principe politique. Il doit être pensé comme un véritable « mode de production » susceptible de constituer une alternative à l’hégémonie de la logique de l’État comme à celle de l’économie capitaliste de marché.

http://www.lyber-eclat.net/livres/le-commun-comme-mode-de-production/

 (Aussi disponible en document numérique dans le catalogue du centre de documentation.)

 

Jean-François Draperi 

Le fait associatif dans l’Occident médiéval   (2021) 

« L’économie sociale n’est pas née en réaction au capitalisme, mais l’économie capitaliste est née de la transformation des associations de métiers et la prise de pouvoir des marchands et des banquiers sur les communs et les communes aux XIIIe et XIVe siècles. »

https://www.editionsbdl.com/produit/le-fait-associatif-dans-loccident-medieval/

 

Guy Standing

Plunder of the Commons : A Manifesto for Sharing Public Wealth    (2019)

« ( …) Guy Standing ne fait pas seulement la chronique du pillage historique de notre richesse commune. Plus important encore, il montre comment nous pouvons récupérer cette richesse pour résoudre nos problèmes contemporains les plus urgents : l’insécurité économique et la destruction écologique. C’est de l’histoire, de l’analyse et de la vision, le tout à son meilleur. »

https://www.penguin.co.uk/books/308/308407/plunder-of-the-commons/9780141990620.ht

 

Benoît Borrits 

Au-delà de la propriété    (2018)

À partir d’une enquête sur le mouvement coopératif, les diverses approches de la propriété collective au XIXe siècle, l’étatisation soviétique, la socialisation espagnole de 1936 et la tentative de correction autogestionnaire des communistes yougoslaves, ce livre propose de penser un au-delà à la propriété productive, qu’elle soit privée/capitaliste ou collective. 

https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Au_del___de_la_propri__t__-9782707198815.html

 

Trois livres de Michel Bauwens et différents co-auteurs sur les communs et le modèle peer-to-peer (P2P)  

Michel Bauwens a formulé le modèle du peer-to-peer en s’inspirant de l’open source qui contourne la logique de la fausse abondance matérielle et de la rareté artificielle de l’immatériel.
C’est un modèle où une relocalisation de la production et un développement de la collaboration mondiale sur le plan des connaissances s’imposent. Ainsi, le peer-to-peer permet un nouveau mode de production et pose les bases pour une transition vers une économie des communs.

 

  • Michel Bauwens, Vasilis Kostakis, Alex Pazaitis  

Peer to Peer. The Commons Manifesto.     (2019)  

https://www.uwestminsterpress.co.uk/site/books/m/10.16997/book33/

 

  • Michel Bauwens et Vasilis Kostakis

Manifeste pour une véritable économie collaborative : Vers une société des communs  (2017)

https://www2.eclm.fr/livre/manifeste-pour-une-veritable-economie-collaborative/

(Ces deux livres sont également  disponibles en document numérique dans le catalogue du centre de documentation)

 

  • Michel Bauwens et Jean Lievens          Sauver le monde   (2015)

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Sauver_le_monde-9791020901835-1-1-0-1.html

 

Benjamin Coriat (direction)

Le retour des communs : La crise de l’idéologie propriétaire       (2015)

Cet ouvrage présente et explore à partir d’études de cas, d’investigations historiques ou de réflexions menées auprès des acteurs, la multiplicité des alternatives que proposent aujourd’hui les communs et l’économie du partage face aux impasses et apories de l’économie financiarisée dans laquelle nous sommes englués.

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Le_retour_des_communs-9791020902726-1-1-0-1.html

 

Pierre Dardot et Christian Laval  

Commun : Essai sur la révolution au XXIe siècle  (2014)

Selon les auteurs, le commun ne tient ni de l’essence des hommes ni de la nature des choses, mais de l’activité des hommes eux-mêmes : seule une pratique de mise en commun peut décider de ce qui est « commun », réserver certaines choses à l’usage commun, produire les règles capables d’obliger les hommes. En ce sens, le commun appelle à une nouvelle institution de la société par elle-même (…).

 https://www.editionsladecouverte.fr/commun-9782707186737

  • Smart a également publié de nombreuses analyses d’Éducation Permanente sur le même sujet, voir le tag .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.