Bien-être au travail: vos conseillers et conseillères en prévention

Services et outils

Vous conseiller sur les questions de sécurité et bien-être au travail, tel est le rôle de Omar et Anne-Christelle. Interview

Qui êtes-vous et en quoi consiste votre mission au sein de Smart?

[Omar] Anne-Christelle et moi sommes conseiller·es en prévention « sécurité au travail ». Nous sommes un des acteurs prévus par la législation sur le bien-être au travail. Globalement, notre mission est de conseiller et d’assister Smart en tant qu’employeuse mais aussi, les travailleurs et les travailleuses, sur la question du bien-être au travail. Pour ma part, je suis membre de l’équipe mutualisée de Smart.

[Anne-Christelle] Quant à moi, je suis conseillère en prévention au sein du CESI, Service externe pour la prévention et la protection au travail. Le CESI accompagne Smart sur ces questions.

Bien-être au travail, qu’entendez-vous au juste?

[Anne-Christelle] Le bien-être au travail est défini par la législation1. Il s’agit de «l’ensemble des facteurs relatifs aux conditions de travail dans lesquelles le travail est exécuté». Il comprend les domaines de la santé, la sécurité, l’ergonomie, l’hygiène industrielle, mais aussi les aspects psycho-sociaux, l’environnement et enfin, l’embellissement des lieux de travail.

L’objectif de la législation sur le bien-être au travail, c’est de donner un cadre à l’employeur afin de promouvoir le bien-être des travailleur·euses lors de l’exécution de leur travail.

L’idée est de mettre en évidence les dangers et les risques dans les sept domaines que je viens de citer auxquels les travailleur·euses sont confronté·es lorsqu’ils et elles travaillent. Pour chacun des risques décelés, une analyse est faite et des recommandations sont émises afin soit de faire en sorte que le risque n’existe plus ou qu’il soit le plus petit possible.

Quelques exemples de questions que les conseillers en prévention se posent régulièrement:

  • dans quel environnement (lieux de travail, bruit, éclairage, en hauteur…)
  • selon quelle organisation (degré d’autonomie dans travail, définition des tâches plus ou moins claire, etc.)
  • avec quels équipements (ordinateur, outils portatifs, machines ou outil coupants, outils à main, véhicules etc.)
  • avec quel public (exigeant, fragile, potentiellement mécontent, etc.) se déroulent les tâches effectuées par le travailleur?
  • Peut-il ou peut-elle se blesser physiquement (contusion, coupure, fracture, amputation, maladie) ou psychiquement (fatigue mentale, stress, harcèlement moral ou sexuel, burn-out) lorsqu’il ou elle travaille?
  • Et dès lors comment faire pour ne pas subir de dommage en travaillant?

En quoi consiste votre travail au quotidien?

[Omar] Notre quotidien est fort diversifié. Nous allons régulièrement sur le terrain (même si la pandémie a changé la donne ces derniers mois). Nous rencontrons les travailleur·euses et analysons avec eux leurs conditions de travail. Nous mettons en évidence les situations qui comportent des risques afin de proposer des mesures de prévention les plus proches de leur réalité, si possible, avant qu’un accident n’arrive.

Quand malheureusement un accident survient, dans les cas graves, nous rencontrons la personne accidentée pour essayer de comprendre ce qui s’est passé. Sur base des informations récoltées, nous émettons des recommandations pour éviter qu’un accident similaire se reproduise.

[Anne-Christelle] Une chose importante à préciser: comme conseillers en prévention, nous ne recherchons pas les responsabilités lors de l’analyse des accidents. Ce n‘est pas notre rôle.

[Omar] Pour revenir à nos activités, nous faisons également des visites de lieux de travail pour donner des conseils sur les mesures à prendre pour rendre le travail plus sûr, et prévenir les accidents ou les problèmes de santé.

Une bonne partie de notre temps est également consacré à la rédaction de rapports au bureau: rapports de visite, rapport d’accidents de travail, calcul de statistiques d’accidents de travail, rapport d’analyses de risques; nous préparons aussi des plans d’actions à mener suite aux observations que nous réalisons sur le terrain.

Une fois par mois, nous participons aussi aux réunions du CPPT, le comité pour la prévention et la protection au travail qui réunit la direction de Smart et les représentants des travailleurs. Les thématiques du bien-être au travail au sein de Smart y sont abordées en concertation entre l’employeur et les travailleurs.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment?

[Anne-Christelle] En vue d’informer plus et mieux sur les risques (et surtout les moyens de les prévenir) que les salarié·es de Smart rencontrent dans leurs métiers, nous sommes en train de préparer des «fiches de poste». Ces fiches rassemblent pour chaque métier présent chez Smart, les risques (situations dangereuses) et les mesures de prévention pour éviter et réduire ces risques.

Nous avons établi une méthodologie particulière pour réaliser ces fiches de postes. En effet, vu le nombre de métiers exercés au sein de Smart mais aussi étant donné la polyvalence et l’adaptabilité dont les membres font preuve pour réaliser leur travail, il a été nécessaire pour nous d’aller à leur rencontre. Ainsi, pour 10 métiers choisis (notamment artisan du bois, graphiste, technicien du spectacle), nous sommes allés chez une vingtaine de membres afin de leur poser des questions précises sur leur travail, leur organisation, etc., et de visiter leur lieu de travail. Des échanges conviviaux et intéressants ont eu lieu à cette occasion.

Sur cette base, nous sommes en train de rédiger des fiches de postes pour ces métiers et l’objectif est de préparer des fiches de postes pour les autres métiers présents chez Smart.

Par ailleurs il existe une importante documentation et des fiches de postes publiées par différents organismes internationaux (voir ci-dessous).

Comment nous solliciter?

[Omar] Vous avez des questions concernant le bien-être au travail, contactez-nous à cette adresse: prevention@smart.coop


Quelques ressources à votre disposition

Des sites français (donc relevant de la législation française) qui proposent des fiches par métier.

Si vous cherchez la législation liée au bien-être au travail en Belgique, c’est ici: https://emploi.belgique.be/fr/themes/bien-etre-au-travail

Sur Kronik: Risques psychosociaux au travail : la ligne d’écoute accessible aux membres de Smart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *